Sélectionner une page

Hello #summer2018 ! let’s go les nouveaux projets #entrepreneurship #lifestyle

Avec TheEntrepreneurshipCorner en été : l’activité ne s’arrête pas, c’est encore plus d’énergie et de créativité avec :

  • Des rencontres : en mode Coworking & Coliving ou Entrepreneurship & co Capsule – voir les dates en France et à Maurice 
  • Un challenge 14 juillt – 15 août : 4 semaines pour avancer (à venir) 
  • Un guide #SummerEntrepreneur : lire après

#SummerEntrepreneur –  le guide :  L’été, les vacances… un break pour mieux repartir !

Quelle que soit son activité, sa situation, été rime avec vacances, ressourcement, renouveau. Calés sur cette saisonnalité, nombre d’entre nous profitent de ce break estival  pour se ressourcer, prendre de la hauteur et retrouver notre capacité créatrice.

Mettre à profit ces moments de ressourcement, où chacun se retrouve avec soi-même (et les autres), faire un point sur sa vie, ses envies et ainsi initier ou lancer ou restructurer ses projets, la période estivale est propice à l’émergence de nouvelles idées, de prises de décisions.

Car pour tout entrepreneur être en vacances ne veut pas dire se relâcher, d’autant plus que c’est dans ces moments que la créativité émerge. Après quelques jours de repos sans activité (8 au plus) il est temps de passer en mode « summer entrepreneur » et engager un plan d’action dédié en mode projet.

Allez hop ! c’est parti pour le mode « summer entrepreneur » avec notre guide de survie d’entrepreneur en vacances en 10 tips :

  1. Adopter et assumer son côté « summer entrepreneur »        

Le « summer entrepreneur » est en semi mode off, parfois en vacances, souvent loin de son lieu de vie habituel, mais ce n’est pas pour autant que son activité s’arrête. Bien au contraire !  Se détacher de sa routine habituelle (travail, networking, RP, logistique personnelle, etc.) permet de prendre de la hauteur, se recentrer sur soi, de travailler à ses projets. C’est le moment idéal pour créer et élaborer ses stratégies.

Le summer entrepreneur est celui qui va, hors contexte habituel de travail, profiter de ces instants pour travailler « autrement », le faire avec engouement et le faire savoir. En effet, sauf à n’être entouré que d’entrepreneurs qui vivent et pensent comme lui, son entourage personnel, surtout en vacances, ne pense la plupart du temps qu’à se reposer et surtout à s’éloigner de tout ce qui se rapproche du travail.

Loin de s’isoler et de se fâcher avec son entourage, le summer entrepreneur endosse son rôle, sans complexe, tout en expliquant à son entourage que comme tout projet personnel celui-ci doit être considéré et respecté ; au besoin il négociera les activités communes et attributions de chacun dans la logistique estivale (BBQ, virées à la plage, etc.) et adoptera un mode « entrepreneur nomade ».

  1. Se ressourcer

Le summer entrepreneur le sait : pour rester créatif et tenir sur la durée il est nécessaire de pouvoir se ressourcer. Si cette démarche doit être régulière, la période estivale y est particulièrement propice. Loin de s’isoler et de se priver d’une période souvent attendue, le summer entrepreneur va, avant de se plonger dans son travail créatif, prendre quelques jours pour faire le vide, décompresser pour repartir de plus belle avec une nouvelle énergie et un regain de créativité.

Tout à chacun dispose de ses propres sources (sport, méditation, lecture, etc.), le plus souvent il s’agit d’activités pendant lesquelles le temps s’arrête, qui procurent des effets positifs de manière immédiate. Ces sources de récupération sont essentielles et ne doivent pas être négligées. Le summer entrepreneur en profitera pour sortir de se zone de confort, explorer des nouvelles activités. Egalement se prémunir de la procrastination en planifiant son programme d’activités (minimum une par jour) et si besoin avec d’autres personnes pour se motiver et partager.

  1. Se (re)connecter avec les autres

Ne jamais rester seul, prendre du recul, échanger : le summer entrepreneur s’ouvre aux autres pour progresser. Il profite pleinement  des moments partagés avec sa famille, ses amis, ses autres rencontres. Non seulement pour ouvrir les réflexions sur soi-même, mais également avoir d’autres visions que celles croisées dans son environnement habituel. Conserver et créer de telles connexions, si elles sont positives, apportent bien-être et boostent la motivation, l’énergie, la créativité. En revanche le summer entrepreneur n’hésite pas à fuir les personnes et situations toxiques susceptibles d’avoir un impact négatif sur son bien-être et celui de son entourages ; il va créer les conditions pour se recentrer sur soi-même, ses projets, les situations qui vont générer des échanges positifs avec les autres. Tel le ressourcement ne pas hésiter à sortir de ses habitudes et sa zone de confort pour s’ouvrir encore plus aux autres, élargir son réseau et les échanges, développer l’altruisme.

  1. Faire le bilan de l’année écoulée

Le summer entrepreneur profite du break estival pour faire le bilan de l’année écoulée : pour célébrer ses victoires (toutes ses victoires, y compris celles qui pourraient paraître insignifiantes), analyser l’avancement de ses projets, ses points forts et faibles, mesurer ses satisfactions eu regard de ses efforts. Ainsi il n’hésite pas à faire ce travail rétrospectif aussi souvent que nécessaire, tant pour pouvoir mesurer son avancement que pour ajuster sa stratégie et ses objectifs. Si besoin il n’hésite pas à demander à des personnes externes de l’aider à mener cette réflexion. Faire ce travail d’analyse s’avère nécessaire pour tous, quelle que soit son point d’avancement professionnel et son profil.

  1. Se fixer des objectifs concrets

Comme pour tout projet, le summer entrepreneur considère cette (courte) période comme une opportunité  devant être productive, avec des objectifs concrets : final en fin de période, puis par semaine et par jour. Sans se lancer dans un marathon ou des objectifs inaccessibles, ne pas poser d’objectifs peut conduire au piège de la procrastination. Le summer entrepreneur va poser son (ses) objectif(s) à la hauteur de ses ambitions, qu’il décomposera en sous-étapes. Sortir de sa zone de confort, se définir des objectifs à la hauteur de ses ambitions, voire carrément  « DE OUF », avoir de l’audace : le summer entrepreneur considère que TOUT est POSSIBLE, cette période estivale est  pour lui celle des possibles, où les limitations et l’interdit n’existent pas : NO LIMIT – 100% AUDACE !

  1. Travailler en mode projet « summer entrepreneur »

Considérer et organiser son projet « SUMMER » comme un réel projet professionnel à part entière apporte un plus en motivation. Le summer entrepreneur ne néglige pas l’utilisation d’outils et techniques de gestion de projet. Il s’agit d’un projet personnel, visant à prendre soin de soi en tant qu’entrepreneur qui doit être considéré avec le plus grand soin (et respecté en tant que tel par l’entourage). Ce projet peut être résumé en un seul mot : MYSELF – le summer entrepreneur va définir cette mission dans l’unique objectif de mener à bien son projet.

  1. Organiser un planning (et s’y tenir)

La planification est une des clés de la réussite. Afin de pouvoir passer un été productif, sans tensions et ressourçantes, le summer entrepreneur va s’employer à la mise en place d’un planning regroupant toutes les activités  qu’il souhaite faire, avec l’objectif de « tout faire rentrer ».  Le summer entrepreneur n’hésite pas à utiliser les outils collaboratifs pour intégrer les activités communes, mais aussi pour faire savoir à son entourage sa disponibilité, ou pas. Prévoyant, il prend soin d’établir un programme équilibré, n’oubliant pas d’intégrer les moments  familiaux et les loisirs, en plaçant les périodes de travail suivant son meilleur rythme de productivité.

  1. Définir ses nouveaux objectifs de rentrée

Dans la conduite de tout projet, quel qu’il soit, les réajustements sont toujours nécessaires. La vie est une succession de projets, qu’il convient de définir avant toute mise en œuvre. Cette période de réflexion sert notamment à poser les objectifs à suivre à la rentrée. Le summer entrepreneur va se projeter dans ses diverses vies (perso, pro, associatice etc) et se poser des challenges à la hauteur de ses ambitions. La rentrée permet de commencer des activités, de prendre des bonnes résolutions ; le plus dur étant de tenir sur la longueur.

  1. Organiser et anticiper sa rentrée

Anticiper, c’est se donner les moyens d’être plus organisé, plus serein, plus agile dans la mise en œuvre de ses projets ; également de se préparer au changement. Le summer entrepreneur sait que la plus grande erreur serait d’attendre le dernier moment pour se remettre au travail, avec l’effet « catastrophe » de l’accumulation et la démotivation liée à un retour peu agréable. Le summer entrepreneur a toujours une longueur d’avance, il aura traité les quelques emails et sujets urgents avant de faire sa rentrée « officielle » et s’en trouvera ainsi plus léger, en top condition pour démarrer ses nouveaux projets !

  1. Célébrer

La célébration est indispensable : pour marquer la réalisation d’un objectif, passer au projet suivant et entretenir sa motivation. Le summer entrepreneur  prendra soin, non seulement pour lui mais aussi pour son entourage, de ponctuer son parcours estival de célébrations, ce pour toute réalisation, même la plus minime. Ces moments ne sont pas seulement conviviaux, ils permettent de fédérer une équipe, qu’elle soit uniquement professionnelle ou familiale et amicale. Inviter son entourage  à partager l’avancement de ses projets permet de trouver des soutiens externes, parfois d’être une source complémentaire de motivation ; chacun attendant la réalisation de la prochaine étape pour la fêter. Enfin le summer entrepreneur n’oublie pas de se récompenser soi-même : tout se mérite et les efforts doivent être payants. Attention quand même : l’optimisme et le goût de l’effort et des réalisations peuvent devenir contagieux !

Article initialement posté #Summer2017  L’été, les vacances… un break pour mieux repartir !

En suivant ces quelques principes, l’entrepreneur que vous êtes va pouvoir, tout en prenant soin de soi, se préparer une TOP RENTREE ! (cf. notre guide de rentrée : organiser sa rentrée pour réussir tous ses projets) ! Retrouvez tous nos dossiers ENTREPRENEURSHIP & LIFESTYLE

Pin It on Pinterest

Share This

Recevez chaque mois l'actu entrepreneur en mode so frenchy !