Sélectionner une page

La période de fin – et début – d’année est pour beaucoup d’entre nous le moment destiné à faire le bilan de l’année écoulée, à la prise de bonnes résolutions pour l’année suivante, décider des changements à venir et projets à entreprendre. Entre ce que nous n’avons pu réaliser, les résolutions non tenues et surtout le peu de bienveillance que nous nous accordons, se trouver en situation de démotivation et de doute est fréquent pour nombre d’entre nous.  Sans oublier les questionnements de notre entourage « alors ? ton projet ? quelles sont tes résolutions pour la nouvelle année ? etc.» Et ainsi chaque année…

Plutôt que de tout reprendre à zéro, faire la révolution dans sa vie (ou de sa vie une révolution) une démarche de recentrage permet d’avancer, capitaliser sur ce qui a été réalisé, garder le cap pour atteindre ses objectifs finaux. Hop ! let’s go avec notre guide  « entrepreneurship zen & no-stress en 5 tips à cultiver et 5 erreurs à éviter » !

  • Les 5 concepts à pratiquer pour mener à bien ses projets

L’entrepreneuriat est un marathon ; se créer un discipline entrepreneuriale devient alors nécessaire pour tenir le rythme, réaliser ses projets tout en préservant son équilibre personnel. Cette démarche est facilement accessible en adoptants nos 5 concepts clés :

1/La persévérance – travailler, avec régularité, ne jamais perdre le fil de son projet, quoi qu’il advienne, ne pas se laisser abattre pas les obstacles qui jalonnent la vie entrepreneuriale : tout entrepreneur sait que rien ne se fait sans persévérance (tout comme dans la vie en général). Pour avancer et atteindre ses objectifs  se créer une discipline de travail, autant régulière qu’adaptée à la phase de son projet est une des premières conditions à respecter.

2/ Adopter l’agilité comme mode de vie – tout entrepreneur, au lancement de son projet, en a une vision précise, une intuition, des objectifs bien précis. Cependant, il est rare que tout se passe comme prévu ; tant sur le plan du développement du projet que sur le plan organisationnel, voire sur la plan personnel. Afin de continuer à avancer, de poursuivre tout simplement la réalisation de son projet, se mettre en position « agile », donne la possibilité d’interagir rapidement, de progresser et effectuer les ajustements nécessaires pour un positionnement optimal.

3/ Conserver sa vision – tout entrepreneur a une vision, un objectif final, un sens qu’il a donné à son projet, à ses actions, à sa vie. Au cœur son activité, il est facile de s’éloigner de son objectif final, de s’orienter dans une direction qui n’est plus en phase avec ses valeurs, qui perd du sens. C’est souvent dans cette situation que l’entrepreneur se voit perdre sa motivation, se retrouve face à des doutes, trouve la conduite de son projet plus difficile. Afin de pouvoir se recentrer, il est crucial de pouvoir prendre de la hauteur. Pour ce faire, il peut être utile de faire appel à des techniques de développement personnel. A chacune des phases clés du développement de son projet et le plus souvent possible, faire un point stratégique s’avère nécessaire pour conserver sa vision et garder le cap.

4/ S’organiser pro & perso : une vraie stratégie ! gestion du temps, des plannings, des priorités, délégation etc… ce ne sont pas que des concepts « pour les autres », mais bien de réels aides, au quotidien, pour pouvoir optimiser son organisation, faire en sorte de focaliser son énergie et son temps à que ce qui est vraiment nécessaire. Prendre le temps nécessaire pour choisir ce qui est vraiment prioritaire, organiser son planning, ses déplacements, déléguer (tant sur le plan personnel que professionnel), mettre en place des solutions alternatives en cas d’imprévu : une telle stratégie d’organisation s’avère réellement un atout pour gagner tant en sérénité, optimisation et efficacité.

5/ Prendre soin de son « MOI-ENTREPRENEUR » une évidence ! Afin de se préserver,  tout entrepreneur se doit de penser avant tout à lui, à préserver son équilibre. Cela passe évidemment par la préservation de sa santé (physique et psychologique), le développement de sa créativité, mais aussi par la recherche de l’équilibre global. De par sa fonction il est nécessaire pour tout entrepreneur de pouvoir conserver un niveau de forme optimal en évitant les rythmes en dent de scie. Pour cela, il suffit juste de placer ses « rendez-vous MOI » en priorité dans son planning, ce avec régularité. Il est même conseillé, dans les moments de stress, de fatigue et de surcharge de travail de multiplier ces exercices.

En bonus ajoutons l’appréhension de la vie avec légèreté, savoir profiter du moment présent, faire de chaque situation un moment plaisant, une source de ressourcement, un émerveillement.

  • Les 5 erreurs à éviter pour réaliser ses projets

Il est fréquent – et tout à fait normal  – de rencontrer des moments de démotivation, voire de découragement, dans la conduite de nos projets. Quels que soient nos profil, situation, projets, nos ressentis et moments de doute peuvent être la résultante de plusieurs facteurs ; telles les 5 erreurs types que nous faisons souvent :

1/ Se fixer trop d’objectifs  – nous avons naturellement une tendance à se montrer hyper enthousiaste dans la fixation de nos multiples objectifs. Leur multiplication nos éloigne de ceux qui nous sont vraiment importants.

2/ Une définition de nos projets non alignée avec nos souhaits réels et nos valeurs.

3/ Un découpage insuffisant de nos objectifs en sous-projets puis en étapes.

4/ Un manque d’objectivité et de bienveillance lorsque nous faisons le point sur nos réalisations ; ayant tendance à minimiser tant la qualité de nos actions que nos points d’avancement.

5/Penser devoir tout faire sans s’organiser : générant une déperdition de temps et d’énergie. Quoi que l’on en dise une priorisation des tâches, accompagnée d’une solide organisation, sont nécessaires pour une meilleure efficacité dans la conduite de ses projets.

 

La vie d’entrepreneur est merveilleuse, elle permet une grande liberté de choix, considérer sa vie comme une, donner du sens à sa carrière et à sa vie. Prendre de la hauteur, endosser et assumer son statut « entrepreneur » avec le panel des aptitudes qui y sont liées et tout ce que cela implique (goût du risque, difficultés, mais aussi satisfactions, liberté, etc.) permet de se créer sa propre vie, celle qui nous correspond. #whatelse ?

 

Pin It on Pinterest

Share This